Neige idéale:


 
Froide et blanche neige,
petits cristaux façonnés par quelles
mains espiègles? 
Secouant des oreillers sur
un manège,
où venant tout droit des plaines
de Norvège?
Manteau de blanc et de
pureté,
cadeau du ciel ou calamité?
Selon ce que chacun cherche à voir,
tu nous réjouie ou l'on broie du noir.

Toit des maisons uniformes,
terres recouvertes qui dorment,
sous ton poids blanc, les
sapinages sont ployés,
et la glace des étangs bien
cachée.
 
Les paysages se teintent de
beauté irréelle,
l'oiseau cache sa tête
sous son aile. 


Imagine un jour, la neige bleue!
Ou jaune , ou rose, ou les deux,
ça n'arriverait que dans les Cieux
sous la fantaisie d'un Père Dieu!
 
Elle deviendrait alors tiède,
domptée et fidèle,
sans les inconvénients que nous
lui connaissons,
elle serait l'apanage d'une
si belle saison!


Lapins, loups et biches
 
seraient nos complices.



Des montagnes éternellement
belles pour le ski
sous un ciel jamais gris.
Peut-être ferions nous la course,
avec de drôles de petits ours.


On regarderait les harfangs,
ou les grands-ducs,
 
s'envoler avec nos tuques!


Sur les lacs infinis,
nous patinerions jour et nuit,
 


levant parfois la tête d'un
air ahuri,
pour admirer les oies blanches,
nos amies,


dessiner par leur formation
bénie,
Le beau profil de Jésus-Christ...

 



Poème de:
Nicole Sénécal


Poème suivant:
ICI
Menu des poèmes:  
ICI

Menu général:  ICI