Loulou:





Loulou, chatte espiègle de notre maison,
tu es aimée bien plus que de raison!



Tes grands yeux jaunes sont
étranges,
petit minois drôlement découpé
de triangles.



en grande partie blanche,
tu sembles avoir pris ta revanche
de couleurs bigarrées
comme coups de pinceaux
marbrés,

sur la tête, queue et le dos...
Et pour un chat, tu ne détestes
pas l'eau!




Petite chatte trouvée,
orpheline abandonnée,



parce que ta mère sauvage et
énervée
par des enfants avait été dérangée.



Survivant par les bons soins
donnés au début par des voisins,
ils t'ont un jour offerte à nous,
encore si petit minou.




Nous rions souvent de tes "broarrr..."
qui quémandent du réconfort,
lorsque la faim ou la solitude
viennent déranger tes habitudes.


Belle chatte tant aimée,
tu nous as aussi beaucoup donné,


petite présence douce et enjouée,
que nous souhaitons garder
pendant de nombreuses années...

 

Poème suivant:   ICI

Menu des poèmes: ICI

Menu général : ICI