Biographie:

 

 

 

Issu d'une famille d'artistes professionnels,
Gilles Poisson a vu le jour en banlieue de Montréal,
 le 25 Septembre 1951.


Très jeune il se familiarise avec le milieu
des arts. Dès l'âge de 5 ans, Gilles griffonne
sur tout ce qui lui tombe sous la main. Son
coffre à crayons devient vite , pour lui,
son meilleur compagnon!

Bachelier en piano classique et en théâtre , après
avoir fait les beaux-arts, Gilles perfectionne
ses connaissances en dessin en étudiant la
caricature, l'illustration, la bande dessinée
et l'histoire de l'art, à l'académie Normand
Hudon, dans le Vieux Montréal, puis l'art
abstrait et les arts plastiques avec le frère
Jérôme, du Collège Notre Dame.

Entre 1970 et 1985, Gilles participe à de
nombreuses expositions solos et de groupes et
expérimente tous les médiums.
Finalement son choix se porte sur la technique
mixte de l'encre et du pastel. Son style est
vite qualifié d'unique au Canada et dès ce jour,
les événements se précipitent pour lui.

Ses tableaux sont présentés à travers le pays,
dans une quarantaine de galeries, sous la tutelle
de Beauchamp Joncas, multi arts, puis le balcon
d'art à Saint Lambert.

En 1991, au cours d'un vernissage solo, 45
tableaux de l'artiste ,(la totalité des toiles présentées)
trouvent preneurs dès la première demi-heure.

Un grand nombre de ses toiles se retrouvent dans
de grandes collections publiques et privées.
La diffusion depuis 20 ans, de cartes de souhaits,
lithos et sérigraphies sur le marché, apporte à
Gilles une grande visibilité dans tout le pays.

Sa biographie et des photos de ses oeuvres se
retrouvent dans plusieurs volumes d'art, revues,
agendas, journaux, reportages et le guide Roussan.

En 1993, sous la tutelle de l'agent Charlotte
Rousseau, Gilles expose en Europe et aux
États-Unis. En mai de cette année, 13 toiles de
l'artiste s'envolent en vingt minutes, au cours
d'un vernissage solo à Paris, Avenue de la
République. Deux mois plus tard, Gilles
présente 23 de ses oeuvres à Londres, au
cours d'un vernissage présidé par le Prince
Charles. Ce dernier se porte acquéreur de deux
de ses oeuvres; soit un vieux manoir campagnard
Londonien et un "24 x 36" reproduisant le manoir
Rouville- Campbell, au début du siècle.
 

Travailleur acharné et amant inconditionnel de
la beauté, Gilles oeuvre sans relâche à sa
passion: la production de tableaux et la
création de nouveaux paysages.

La même année (1993) Madame Rousseau
fait voyager les tableaux de Gilles à travers les
États-Unis: vernissage à Boston, Philadelphie,
New York, Burlington, Salem et Stow.
Chaque fois, toutes les toiles s'envolent
comme des petits pains chauds.

En 1996, le décès de Charlotte force l'artiste
à gérer lui-même sa carrière. Par contre, il
confie les côté "édition et publicité" à
l'agence "Aubé et Associés" de Montréal.
Gilles Poisson est reconnu pour la qualité et la
précision de ses œuvres. Sa rapidité d'exécution
lui a valu la réputation d'être compté parmi les
peintres les plus prometteurs et prolifiques du
Canada.

Décédé le 6 Novembre 2006 après de

longs mois de maladie Gilles a laissé un bien

grand vide!

"Vieux Québec, Vers 1920"

20"x 26"

Comment ne pas aimer la naïveté de ce tableau?

Lettre à Gilles : ICI

Retour au menu: ICI




 

 

 

 

 

 

 

 




























































 






















Issu d'une famille d'artistes professionnels,
Gilles Poisson a vu le jour en banlieue de
Montréal, le 25 Septembre 1951.


Très jeune, il se familiarise avec le milieu
des arts. Dès l'âge de 5 ans, Gilles griffonne
sur tout ce qui lui tombe sous la main. Son
coffre à crayons devient vite , pour lui,
son meilleur compagnon.

Bachelier en piano classique et en théâtre et après
avoir fait les beaux-arts, Gilles perfectionne
ses connaissances en dessin en étudiant la
caricature, l'illustration, la bande dessinée
et l'histoire de l'art, à l'académie Normand
Hudon, dans le Vieux Montréal, puis l'art
abstrait et les arts plastiques avec le frère
Jérôme, du Collège Notre Dame.

Entre 1970 et 1985, Gilles participe à de
nombreuses expositions solos et de groupes et
expérimente tous les médiums.
Finalement son choix se porte sur la technique
mixte de l'encre et du pastel. Son style est
vite qualifié d'unique au Canada et dès ce jour,
les événements se précipitent pour lui.

Ses tableaux sont présentés à travers le pays,
dans une quarantaine de galeries, sous la tutelle
de Beauchamp Joncas, multi arts, puis le balcon
d'art à Saint Lambert.

En 1991, au cours d'un vernissage solo, 45
tableaux de l'artiste (la totalité des toiles présentées)
trouvent preneurs dès la première demi-heure.

Un grand nombre de ses toiles se retrouvent dans
de grandes collections publiques et privées.
La diffusion depuis 20 ans, de cartes de souhaits,
lithos et sérigraphies sur le marché, apporte à
Gilles une grande visibilité dans tout le pays.

Sa biographie et des photos de ses oeuvres se
retrouvent dans plusieurs volumes d'art, revues,
agendas, journaux, reportages et le guide Roussan.

En 1993, sous la tutelle de l'agent Charlotte
Rousseau, Gilles expose en Europe et aux
États-Unis. En mai de cette année, 13 toiles de
l'artiste s'envolent en vingt minutes, au cours
d'un vernissage solo à Paris, Avenue de la
République. Deux mois plus tard, Gilles
présente 23 de ses oeuvres à Londres, au
cours d'un vernissage présidé par le Prince
Charles. Ce dernier se porte acquéreur de deux
de ses oeuvres, pour un vieux manoir campagnard
Londonien et un "24 x 36" reproduisant le manoir
Rouville Campbell, de Mont Saint-Hilaire, au
début du siècle.

Travailleur acharné et amant inconditionnel de
la beauté, Gilles oeuvre sans relâche à sa
passion: la production de tableaux et la
création de nouveaux paysages.

La même année (1993) Madame Rousseau
fait voyager les tableaux de Gilles à travers les
États-Unis: vernissage à Boston, Philadelphie,
New York, Burlington, Salem et Stow.
Chaque fois, toutes les toiles s'envolent
comme des petits pains chauds.

En 1996, le décès de Charlotte force l'artiste
à gérer lui-même sa carrière. Par contre, il
confie les côté "édition et publicité" à
l'agence "Aubé et Associés" de Montréal.
Gilles Poisson est reconnu pour la qualité et la
précision de ses oeuvres. Sa rapidité d'exécution
lui a valu la réputation d'être compté parmi les
peintres les plus prometteurs et prolifiques du
Canada.

Décédé le 6 Novembre 2006 après de

longs mois de maladie Gilles a laissé un

bien grand vide !

Lettre à Gilles :
ICI

Retour au menu:
ICI